Auteur·e·s

Bernadette Tillard

Bernadette Tillard est maître de conférences en sciences de l’éducation à l’Université de Lille 3 et chercheuse associée à Paris X Nanterre. Anthropologue et médecin de santé publique, elle s’est intéressée à la grossesse, la naissance et la nomination des enfants, plus particulièrement ceux dont les parents habitent un quartier populaire de la ville de Lille.

bernadette.tillard@free.fr

Séverine Gojard

Sociologue, chargée de recherche à l’Institut national de la recherche agronomique, au Laboratoire de recherche sur la consommation (INRA, UR 1001), Séverine Gojard travaille depuis une dizaine d’années sur la petite enfance et mène également des recherches plus généralistes en sociologie de la famille et de l’alimentation.

gojard@ivry.inra.fr

Christine Gruson

Christine Gruson est formatrice auprès d’étudiantes et d’étudiants en formation d’éducatrices et d’éducateurs spécialisé·e·s (IUT B de Lille 3). Dans le champ de la recherche «handicap mental et rapports sociaux de sexe», elle poursuit sa thèse de doctorat en sociologie à l’Université de Lille 1.
christine.gruson@univ-lille3.fr, christine.gruson@wanadoo.fr

Fernanda Bittencourt Ribeiro

Fernanda Bittencourt Ribeiro est anthropologue (doctorat en anthropologie sociale, Ecole des hautes études en sciences sociales, Paris, 2005). Elle est enseignante et chercheuse au Département de sciences sociales de la Pontifícia Universidade Católica do Rio Grande do Sul (PUCRS) à Porto Alegre, Brésil.

feribeiro@pucrs.br

Julia Pauli

Dr. Julia Pauli est maître assistante à l’institut d’ethnologie de l’Université de Cologne. Dans le cadre du domaine de recherche 389 des universités de Cologne et Bonn, elle mène actuellement un projet « Changements démographique, économique et social dans une région multiethnique du Nord-Ouest de la Namibie ».

Julia.Pauli@uni-koeln.de

Institut für Ethnologie, Universität zu Köln, Albertus-Magnus-Platz, 50923 Köln, Deutschland, Tel. ++49-221-47-2706

Deborah Blizzard

Deborah Blizzard est Professeure associée de Sciences, Technologie et Société au Rochester Institute of Technology. Ses domaines de spécialisations sont : le développement de la chirurgie fœtale / foetoscopie in utero, les gestations multiples à haut risque, les nouvelles approches ethnographiques en anthropologie médicale.

dlbgsh@rit.edu

Rochester Institute of Technology - 92 Lomb Memorial Drive - Rochester, NY 14623-5604

Didier Lett

Didier Lett est maître de conférences en histoire médiévale à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne. Il est spécialiste de l’enfance, de la famille, de la parenté et du genre aux XIIe–XVe siècles.

didier.lett@wanadoo.fr

10 rue de Panama, F-75 018 Paris

Alessandro Monsutti

Alessandro Monsutti enseigne à l’Institut universitaire d’études du développement (IUED), Genève. Ses domaines de recherche et d’enseignement portent principalement sur l’anthropologie du Moyen-Orient (en particulier l’Afghanistan, l’Iran et le Pakistan), les migrations, l’ethnicité, les conflits, l’aide humanitaire et les méthodes de terrain.

alessandro.monsutti@iued.unige.ch

Isabelle Rey

Isabelle Rey est réalisatrice de films documentaires et metteure en scène de théâtre. Elle est également auteure de pièces de théâtre et de romans pour enfants. Son prochain documentaire a pour sujet la mémoire familiale et l’héritage, à travers la disparition d’une maison de famille.

isrey@skynet.be

Séverine Rey

Séverine Rey est anthropologue, elle enseigne à l’Université de Lausanne. Elle a consacré sa thèse de doctorat à l'étude de la fabrication de la sainteté à partir d’un terrain en Grèce. Ses domaines d’enseignement et de recherche sont notamment le genre, les études postcoloniales et la religion.

Severine.Rey@unil.ch

Françoise Grange Omokaro

Françoise Grange Omokaro est chargée d’enseignement et de recherche à l’Institut universitaire d’études du développement (IUED) à Genève. Ses domaines d’enseignement et de recherche portent sur l’anthropologie de la santé, de la maladie et du corps et, plus récemment, sur le genre et la sexualité.

Francoise.Grange@iued.unige.ch

IUED, case postale 136, 1211 Genève 21

Philippe Beaud

Philippe Beaud est formateur en insertion professionnelle et en approche interculturelle de l'éducation familiale et de l'enseignement scolaire. Il travaille au Pérou depuis plus de vingt années avec des professionnels de l'enseignement primaire auprès des populations vernaculaires quechuaphones en collaboration avec des ONG et le Ministère de l'éducation.

beaud.philippe@neuf.fr

Janine Dahinden

Janine Dahinden est Professeure en Etudes transnationales et processus sociaux à l’Université de Neuchâtel.
Maison d’analyse des processus sociaux - MAPS, Institut SFM, Université de Neuchâtel

janine.dahinden@unine.ch

Ilario Rossi

Ilario Rossi, anthropologue et sociologue (PhD), est professeur associé à la Faculté des sciences sociales de l’Université de Lausanne. Depuis une vingtaine d'années, il travaille dans le domaine de l’anthropologie médicale et de la santé.

Ilario.Rossi@unil.ch

Yannis Papadaniel

Yannis Papadaniel, titulaire d’un Master «Enquête, théorie, terrain» (Ecole des hautes études en sciences sociales [EHESS] / Ecole normale supérieure [ENS], Paris), est assistant d’enseignement en méthodologie et assistant de recherche à l’Université de Lausanne. Il prépare une thèse sur le thème de l’accompagnement bénévole des personnes en fin de vie.

Yannis.Papadaniel@unil.ch

François Kaech

François Kaech est assistant de recherche et d’enseignement en anthropologie de la santé à l’Université de Lausanne. Son travail de doctorat porte sur l’intégration des soins palliatifs dans la prise en charge de la fin de vie des personnes âgées comme enjeu de santé publique.

Francois.Kaech@unil.ch

Rose-Anna Foley

Rose-Anna Foley est assistante de recherche à l’Université de Lausanne. Doctorante, elle prépare actuellement une thèse portant sur le rôle et les usages des traitements médicamenteux en soins palliatifs.

Rose-Anna.Foley@unil.ch

Anja Sieber

Anja Sieber, anthropologue, participe au projet FNS Pro*Doc «Gender: Scripts and Prescripts», Université de Berne / Fribourg. Avec le projet de K. Turnheer, elle participe pour sa recherche doctorale au module « Pas de fin à la violence ? Structure sociale et relation de genres après la guerre ou la catastrophe : Bosnie-Herzégovine et Est du Sri-Laka. »
www.anthro.unibe.ch

anja.sieber@anthro.unibe.ch

Katharina Thurnheer

Katharina Thurnheer est affiliée à l’institut d’anthropologie sociale et le centre pour les études genre à l’Université de Berne. Son projet «Life Beyond Survival. Social Processes of Coping in Post­Tsunami, War­Affected Batticaloa » s’inscrit dans le module de recherche « Pas de fin à la violence ? Structure sociale et relation de genres après la guerre ou la catastrophe : Bosnie-Herzégovine et Est du Sri-Laka. »

kathrin.thurnheer@anthro.unibe.ch

Coordination dossier

Saskia Walentowitz

Jacques Rémy
Willemijn de Jong
Kathrin Oester