Rezensionen

Numéro 9

Compte rendu: Digital People

From Bionic Humans to Androids

Sidney Perkowitz. 2004

Page 166
Daniela Cerqui

Sidney Perkowitz est physicien et enseigne à la Emory University d’Atlanta. Il signe ici un ouvrage destiné à un vaste public intéressé par l’émergence des cyborgs, robots et autres machines construites à l’image de l’homme.

En préambule, l’auteur propose sa propre définition des expressions habituellement utilisées pour qualifier ces êtres artificiels, précaution indispensable à l’heure où elles deviennent de plus en plus couramment utilisées par tout un chacun sans définition univoque. Il définit ainsi une série de mots ou expressions tels que «robot» (machine autonome ou semi-autonome construite pour fonctionner comme un être vivant), «androïde» (être artificiel, comme le robot, mais ayant une apparence humaine), «cyborg» (humain comprenant une part de machine pouvant dépasser la part de naturel) ou encore «humain bionique» (équivalent du cyborg, mais dont la part naturelle l’emporte sur celle de la machine).